25/02/2021

Les athlètes masters ont des télomères plus longs que les personnes non-athlètes du même âge

posté à 10:33

Les télomères sont des séquences d'ADN répétitives (TTAGGG) à l'extrémité des chromosomes qui sont importantes pour maintenir la stabilité et l'intégrité du génome. Les télomères raccourcissent avec l’âge. Tout facteur lié au mode de vie qui protège la longueur des télomères est donc susceptible de retarder le processus de vieillissement et pourrait entraîner une augmentation du nombre d'années de vie en bonne santé. Des études ont montré que des télomères courts sont associés à un risque plus élevé de maladies liées à l’âge.
Les athlètes masters ont des télomères plus longs que les personnes non-athlètes du même âge, peut-être en raison d'une réduction du stress oxydatif et de l'inflammation, et une régulation à la hausse des protéines du shelterin et l'activité télomérase. Ces résultats ne résultent peut-être pas uniquement d'un entraînement physique régulier, mais d'une combinaison de facteurs liés au mode de vie, notamment la gestion du stress, un repos approprié, une alimentation équilibrée et de meilleures caractéristiques psychologiques.

Extrait de l’article : Aguiar SS et al. (2021). Exp Gerontol. 146:111212.

 


30/12/2020

Les athlètes masters mieux protégés face aux conséquences inflammatoires du Coronavirus

posté à 07:08

Les athlètes masters ont une très bonne condition physique, globalement une meilleure santé, un meilleur profil anti-inflammatoire, des meilleures défenses anti-oxydantes, et une plus grande longueur des télomères des leucocytes. Ces paramètres suggèrent que les athlètes masters ne sont pas seulement biologiquement plus jeunes que leur âge calendaire, mais devraient aussi mieux faire face à la maladie COVID-19 que leurs homologues sédentaires du même âge.

Simões et coll. (2020). Front Sports Act Living. 16 ; 2:87.

 


13/08/2019

Il n'est jamais trop tard pour devenir un Ironman - L'exemple d'un triathlète de 85 ans

posté à 06:17

Cette étude avait pour but d’analyser la performance de Hiromu Inada (HI), un triathlète de 85 ans, qui est devenu l’athlète le plus âgé au monde à terminer le célèbre triathlon Ironman d’Hawaii composé de 3,8 km de natation, 180km de cyclisme et 42km de course à pied. HI a nagé en 1 h 51 min, roulé en 8 h 02 min, couru en 6 h 28 min et a pris 31 min pour ses transitions, pour un temps total de 16 h 53 min. Par rapport à la vitesse du vainqueur, HI était respectivement 55, 47 et 58% plus lent en natation, cyclisme et course à pied. Pour la même catégorie d’âge (i.e. 85–89 ans), la baisse des performances de HI liée à l’âge est plus prononcée comparativement à la baisse des performances liée à l’âge lors épreuves d’endurance de plus courte durée comme le 1500m en natation, le record de heure sur piste en cyclisme ou le marathon. La performance de HI représente à notre connaissance la première observation dans la littérature d’un athlète master de plus de 85 ans ayant terminé officiellement une épreuve d’ultra-endurance. Le cas HI est un exemple que les êtres humains peuvent conserver une fonctionnalité remarquable jusqu’à la fin de leur vie... s’ils s’entraînent pour cela.

 

Article Lepers


03/08/2019

The Master Triathlete - Chapitre d'ouvrage

posté à 06:26

Chapitre 14 : The Master Triathlete

Triathlon Medicine 2020
Editors: Migliorini, Sergio (Ed.)
A complete clinical guide to medical issues related to triathlon

 

Chapter The Master Triathlete


02/08/2019

Sex Difference in Triathlon Performance

posté à 11:53

This brief review investigates how sex influences triathlon performance.

 

Article : Sex Difference in Triathlon Performance




» Consulter les archives

RSS



     

2XU

GU Energy

Rudy Project

Combinaison MAKO

TRIMAG